*** PROFITEZ DE LA LIVRAISON GRATUITE ***

Le Sage des Sages

palai
Un négociant envoya son fils apprendre le secret du bonheur auprès du plus sage de tous les hommes.
Le jeune garçon marcha 40 jours dans le désert avant d’arriver finalement devant un beau château, au sommet d’une montagne. C’était là que vivait le sage dont il était en quête.
Au lieu de rencontrer un saint homme, notre héros entra dans une salle où se déployait une activité intense : des marchands entraient et sortaient, des gens bavardaient, un petit orchestre jouait de suaves mélodies et il y avait une table chargée des mets les plus délicieux de cette région du monde. Le sage parlait avec les uns et les autres et le jeune homme du patienter deux heures avant que ne vînt enfin son tour.
Le sage écouta attentivement le jeune homme lui expliquer le motif de sa visite, mais il lui dit qu’il n’avait alors pas le temps de lui révéler le secret du bonheur. Et lui suggéra de faire un petit tour de promenade dans le palais et de venir le voir à deux heures de là. 
“Cependant, je veux vous demander une faveur.”
Ajouta le sage, en remettant au jeune homme une petite cuillère, dans laquelle il versa deux gouttes d’huile:
“ Tout au long de votre promenade, tenez cette cuillère à la main, en faisant en sorte de ne pas renverser l’huile.”
Le jeune homme commença à monter et descendre les escaliers, en gardant toujours le yeux fixés sur la cuillère. Au bout de deux heures, il revint en présence du Sage.
“Alors, demanda celui-ci, avez- vous vu les tapisseries de Perse qui se trouvent dans ma salle à manger? Avez-vous vu le parc que le maître des jardiniers a mis dix ans à créer? Avez-vous remarqué les beaux parchemins de ma bibliothèque?”
Le jeune homme, confus, dut avouer qu’il n’avait rien vu du tout. Son seul soucis avait été de ne point renverser les gouttes d’huiles que le sage lui avait confiées.
“Eh bien, retourne faire connaissance des merveilles de mon univers, lui dit le Sage. On ne peut se fier à un homme si on ne connaît pas la maison qu’il habite.”
Plus rassuré maintenant, le jeune homme prit la cuillère et retourna se promener dans le palais, en prêtant attention cette fois, à toutes les œuvres d’art qui étaient accrochées aux murs et aux plafonds. Il vit les jardins, les montagnes alentour, la délicatesse des fleur, le raffinement avec lequel chacune des œuvres d’art étaient disposées à la place qui convenait. 
De retour auprès du Sage, il relata de façon détaillée tout ce qu’il avait vu.
“Mais où sont les deux gouttes d’huiles que je t’avais confiées?” demanda le sage.
Le jeune homme, regardant alors la cuillère constata alors qu’il les avait renversé.
“Eh bien, dit alors le Sage des Sages, “C’est là le seul conseil que j’ai à te donner: Le Secret du Bonheur est de regarder toutes les merveilles du monde, mais sans jamais oublier les deux gouttes d’huiles qui sont dans la cuillère.”
Le jeune homme resta sans rien dire. Il avait compris l’histoire du Sage. Le merveilleux Palais signifiait le Monde Immense, Merveilleux et intrigant qui nous entoure; les deux gouttes d’huiles quand à elles représentent tout ce qui constituent notre propre vie: nos émotions, nos sentiments, nos rêves, notre quotidien, nos épreuves, notre Légende personnelle, nos objectifs, les êtres et les choses qui nous sont chers ainsi que notre chemin personnel. En effet même si notre vie peut parfois paraître insignifiante face à tout cela, il faut comprendre qu’elle constitue une infime partie de l’Univers qui lui-même est constitué de toutes ces infimes parties mises bout à bout.
Tu peux Contempler l’accomplissement de l’Univers mais il est aussi très important que tu accomplisse la Légende de ta propre Vie.
.
Contes & Légendes de Terre Spirituelle

1 commentaire

  • Magnifique histoire . Vous avez encore marqué le coup . Bravo . Continuez d’apporter aux gens des conseils Divins qui pourront changer le cour de leur vie.

    Tarcice Ruddy

Laisser un commentaire